8 idées reçues sur la méditation

Classé dans : Méditation | 0

Les bénéfices connues de la méditation ont encouragé de nombreux pratiquants, mais laissé sceptiques des personnes non intéressées ou réfractaires. Ces derniers ont développé un ensemble d’idées fausses autour de cette pratiques. En voici quelques-unes:

1- Méditer, c’est réfléchir : Méditer c’est laisser venir les pensées sans les analyser. Ce n’est surtout pas philosopher sur des grands sujets existentiels, ni se livrer à l’introspection.

2- Méditer, c’est se replier sur soi : Méditer c’est ce connecter davantage au monde extérieur et mieux le ressentir. Méditer aide à être bien avec soi-même pour l’être aussi avec les autres.

3- Méditer, c’est faire le vide dans la tête pour ne plus penser à rien: Méditer c’est accueillir et accepter l’instant présent. Il ne s’agit pas de repousser les pensées, mais au contraire de les recevoir comme elles viennent et de les observer.

4- Méditer, est réservé aux mystiques et aux religieux: Méditer est ouvert à tous et peut être une pratique laïque. Il n’est donc pas nécessaire de suivre un enseignement bouddhiste ou d’adopter une nouvelle religion!

5- Méditer, c’est se relaxer : Méditer n’est pas forcément de relâcher les tensions mais les considérer avec attention. Il s’agit d’avantage d’un lâcher prise sur les sources de conflits internes.

6- Méditer, c’est compliqué: la méditation est simple. Elle consiste juste à se poser et à entrer dans l’instant présent, à s’asseoir et ne plus bouger. La seule difficulté réside dans la régularité pour en ressentir les bienfaits.

7- Méditer, c’est adopter une culture de la méditation et des postures inconfortables: Il n’est pas indispensable de brûler de l’encens, de faire la posture du lotus ou de partir en retraite de plusieurs jours en Inde. Il est possible de méditer partout, à la maison, comme au travail, dans les transports du quotidien… simplement en s’asseyant et en portant des vêtements confortables.

8- Méditer se fait dans le silence complet: Même si un environnement calme facilite la pratique, il est important de pouvoir accueillir un environnement sonore pour accepter la réalité telle qu’elle est.

Namasté,

Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.